Imprimer
Un homme avoue le meurtre de Pierre Goldman ce soir
dans «Spécial Investigation»


SCOOP Le 20 septembre 1979, le militant d’extrême gauche et ancien braqueur Pierre Goldman est tué de quatre balles dans le 13e arrondissement de Paris. Malgré la revendication d’un groupe obscur d’extrême droite, la police ne trouvera jamais le(s) responsable(s) du meurtre.

Trente ans plus tard, le journaliste Michel Despratx (un ancien de Bakchich) livre un film-enquête diffusé ce soir, à 23h05, sur Canal+ : Comment j’ai tué Pierre Goldman. Dans son documentaire, un homme surnommé Gustavo s’accuse du meurtre de Pierre Goldman, un témoignage jugé «troublant» par la police.

tv_pierregoldman2.jpg «Il [un autre membre du commando] lui tire comme ça, une fois, à la volée, et ensuite encore ici ; une fois que c'est fait, moi je repasse derrière et je finis», raconte Gustavo dans le film. Il prétend que l’assassinat a été commandité par le Service d’action civile (SAC), une police secrète de la mouvance gaulliste. Des témoignages du directeur général de la police, Robert Pandraud, et du ministre de l'Intérieur, Christian Bonnet, alors en poste, complètent cette enquête.
LYR

Comment j’ai tué Pierre Goldman, Michel Despratx. France, 2008, 52 mn. Les Films du Bouloi.
Diffusion le vendredi 29 janvier 2010, à 23h05, sur Canal+.