Le film du siecle la nullité d l'année le coin de la bd l'oeil du collégien
A LA UNE / LES YEUX ROUGES
CINEMA / LES YEUX ROUGES
TELEVISION / LES YEUX ROUGES
DVD / LES YEUX ROUGES
FESTIVALS / LES YEUX ROUGES
WEB / LES YEUX ROUGES
ARCHIVES / LES YEUX ROUGES
Les dessous de l'affaire Polanski

MARDI 31 AOÛT 2010 / 22H35 / CANAL+ Roman Polanski, Wanted and Desired, Marina Zenovich. Cette enquête démontre que ce n'est pas parce qu'il est riche et célèbre que Polanski échappe à la justice. C'est parce qu'il est riche et célèbre qu'il n'a pas bénéficié d'un traitement équitable en 1978.

Les juges ont toujours une bonne excuse lorqu'ils commettent des erreurs judiciaires. Un jour, l'accusé a une sale gueule. Un jour, il a une gueule de condamné. Un jour, il est Roman Polanski.  Qui n'accuserait pas un type pareil ?

tv_polanski1 Polanski accumule les trucs louches : il fait du cinéma, il fait des films inquiétants, il séduit le public, sa mère est morte dans les camps, sa femme a été trucidée à coups de couteau.

L'accusé Roman Polanski et la victime Samantha Gailey ne sont pas une affaire comme les autres. Tout le monde se gave de ce fait-divers bien crémeux : journalistes, magistrats, moralistes de tout poil, bouche-à-oreille, etc. La rumeur s'amplifie... Bla, bla, bla... Roman Polanski aurait violé une jeune fille de 13 ans... Bla, bla, bla... Il l'aurait même sodomisée... D'ailleurs, s'il s'est enfui des Etats-Unis, c'est bien qu'il a des choses à se reprocher... Bla, bla, bla...

Dans son film, Marina Zenovich révise tout - sauf ce que Polanski a reconnu (une relation sexuelle avec une mineure). Egalement auteure d'un film sur le cinéma indépendant (Independant's Day, 1998), d'un documentaire sur Bernard Tapie (Who is Bernard Tapie ?, 2001), la réalisatrice américaine est minutieuse, méticuleuse. Son enquête - Roman Polanski : Wanted and Desired - a d'ailleurs forcé la justice et la presse à nuancer leurs positions.

Les avocats de Polanski ont même profité des éléments nouveaux apportés par le film pour demander l'abandon des poursuites. La requête a été rejetée en mai 2009 mais la justice californienne a admis «qu'il y a eu, apparemment, une faute professionnelle substantielle de la part du parquet quand l'affaire a éclaté».

Ce portrait d'un cinéaste en cavale ne manque ni de coups de théâtre ni de suspense, jusqu'à l'arrestation du cinéaste en Suisse fin 2009...

Les excès d’un juge

Nous sommes à Hollywood (Californie), les personnages sont tous étranges et bien réels. Dans le rôle du héros : un artiste maudit, immigré polonais, star des magazines people et des Cahiers du cinéma, personnalité complexe.  Dans celui de la victime : une jeune ado de 13 ans, jolie, dépassée, peut-être manipulée par sa mère, peut-être pas. Enfin, dans le rôle du justicier : le juge Rittenband, pervers, mégalomane.

En s'appuyant sur des témoignages, Marina Zenovich dévoile les ratés de l'enquête, les négligences et les nullités d'un juge qui veut se faire mousser en se payant un cinéaste ultramédiatique. Ses abus de pouvoir pousseront Roman Polanski à fuir en Europe. «Une triste journée pour le système judiciaire américain», dira des années plus tard Samantha Geimer, une victime qui dit et répète qu'elle préférerait que la justice ne s'en mêle plus.

tv_polanski2

Le juge Rittenband, surnommé «le marteau». ©DR

En filigrane, le film raconte la vie noire d'un cinéaste à succès. En intégrant avec intelligence des extraits visuels et sonores de la filmographie du cinéaste, Marina Zenovich raconte le monde de Roman Polanski... Chinatown, le juge Rittenband ; Samantha Gailey, La jeune fille et la mort ; Rosemary's Baby, l'assassinat de son épouse Sharon Tate...

Olivier Pujos

Roman Polanski : Wanted and Desired, de Marina Zenovich
Etats-Unis / Grande-Bretagne, 2008, 99 mn. Antidote films.
Sortie en salles le mercredi 31 janvier 2008. Disponible en DVD, éditions Seven7, 20 €, sur Amazon.
Diffusion le mardi 31 août 2010, à 22h35, sur Canal +, et rediffusions tout le mois de septembre.     

BONUS
dvd_romanpolanski3.jpg

# «J'ai écrit à Roman Polanski quand je me suis lancé dans le projet mais je n'ai pas eu de réponse, a expliqué la réalisatrice Marina Zenovich dans une interview accordée au site Dark Horizons. Par la suite, je n'ai jamais cherché à l'interviewer pour le film. Plus tard, j'ai appris qu'en réalité sa secrétaire avait envoyé un fax où il expliquait qu'il ne voulait pas qu'un documentaire soit tourné sur sa vie.»

# En savoir plus sur le prochain projet de Marina Zenovich.

 
 
 

LES YEUX ROUGES